jeudi 26 mai 2016

Le clone de Beyonce

Double B

Queen B serait donc fake ?!


Selon certains "illuminés" sur le web, Beyoncé serait morte en 2000 ou 2008 et aurait été remplacée depuis par un clone... 
Je me disais aussi !



Une vidéo très très bien faite (ah si si il faut le dire) avec une typo vraiment vraiment bien choisie, a eu 350,000 vues depuis sa publication en septembre 2015, nous explique par le biais d'images vraiment frappantes qu'il est impossible que la queen du R'n'B soit la même. Mais alors ces montages "Avant/Après" c'est cool mais avant quoi et après quoi ?! On vous laisse libre cours à votre imagination, penchant tout de même bien plus vers la chirurgie esthétique que vers la supercherie du clonage mais bon. ADMETTONS.
Bah en tout cas chapeau bas à la nana qui se déhanche comme une frappadingue sur scène hein ! Et puis bravo à elle d'avoir pécho Jay-Z et son big portefeuille aussi. Et puis tout plein d'autres trucs cools en fait ! Moi aussi je veux être un clone tsé !





En même temps avec des vidéos comme ci-dessus, ou la pépette dodeline devant un match de basket, le tout sur un fond sonore digne des Experts à Mahattan, on se dit, n'est-elle pas envoutée ? Réincarnée ? Ou UNE AUTRE PERSONNE !!! BOUH!
Mais attention elle ne serait pas la seule !!! Une théorie du complot qui a de plus en plus d'adeptes. Les mêmes qui sont persuadés que Eminem, Paul McCartney, Megan Fox ou encore Miley Cyrus sont morts et enterrés depuis longtemps. 



mardi 17 mai 2016

The Danish Girl

ALLO 2016 !

L'histoire de Lili Elbe pour saluer cette journée internationale contre l'homophobie et la transphobie.


Parce que la Morue n'est pas seulement une connasse et a aussi un coeur, aujourd'hui, pour la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie j'ai envie de vous parler d'un film choisi par pur hasard qui colle relativement bien à l'actualité.

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener et Lili Elbe.
D'après une histoire vraie, Lili Elbe née Einar Wegener, l'artiste danoise est connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930. 
Le mariage et le travail de Lili et Gerda évoluent alors qu’ils s’embarquent sur les territoires encore inconnus du transgenre.




Avec pour acteurs principaux Eddie Redmayne, Alicia Vikander, Ben Whishaw, même la Morue que je suis a été émue par la beauté des images et la sincérité de cette histoire qui reste encore tristement actuelle bien qu'elle ait eu lieu en 1930.
En 2016 ce serait tout de même bien le minimum que les sujets tels que celui-ci ne soit plus mis sous silence et surtout qu'ils fassent parti intégrante de notre génération sensée être ouverte et évoluée. Quand certains pensent encore qu'être gay est une maladie, et si on essayé plutôt de soigner l'homophobie ?
C'est d'ailleurs l'objet de la campagne de ce 17 mai lancée par l'association de lutte contre le sida, AIDeS ainsi que son homologue belge Ex Æquo en s'attaquant à ce problème de société avec un traitement médical.
À ce jour, 78 pays criminalisent encore les relations sexuelles entre personnes de même sexe, et chez plusieurs d'entre eux, l'homosexualité est passible de peine de mort. Dans ces pays, les populations sont particulièrement exposées au sida.



A bon entendeur...


vendredi 13 mai 2016

LOVE FILA BY MARION BARTOLI

Elle pause sa raquette et s'improvise styliste.

Après avoir bien perdu du cul et avoir lâché la raquette, voilà notre petite tennis-woman "so frenchie" qui sort sa gamme de vêtements en partenariat avec Fila.
Peu de temps avant le début de Roland Garros, la pépette lance une collection sportwear spécial printemps appelée "Love FILA" qui se retrouve directement commercialisée pépouz' aux Galeries Lafayette Haussmann ainsi qu'au corner fashion sport au RDC du BHV MARAIS Rivoli .  #easylife quoi






La collection féminine comprend 3 lignes : Court Central pour Roland-Garros, et Trophée en clin d’œil à son titre acquis lors du tournoi de Wimbledon 2013 et Amour Row, plus "trendy/motif/rétine qui pique".
La prem' collection Court Central, est composée de sept catégories de vêtements, notamment des robes, des vestes, des jupes et des débardeurs, tous de couleurs vives et motifs géométriques. Pas mal foutue a mon goût.
En même temps je fais pas de tennis donc je m'en tape.
Les athlètes sponsorisés par FILA porteront les pièces de la collection "Court Central" au tournoi de Roland Garros.

Forcément.

La collection « Trophée », quand à elle se compose de six pièces,(robe, un débardeur, deux jupe-shorts, une veste et un pantalon).
Les athlètes sponsorisés par FILA porteront des pièces de la collection Trophée au tournoi de Wimbledon.
Bah oui pas besoin de 4par3, on le colle sur les pépettes qui s'excitent sur le terrain !



Enfin, une troisième collection, “Amour Row" pique un peu plus les yeux avec tous ces motifs girly faisant un petit rappel dans l'inconscient (relativement conscient) des consommateurs à rétine brulée de Desigual.